FR
Aide
Mon compte

What to see in Japon

Nara

Attractions touristiques dans Nara

Nara est l'une des villes les plus visitées du Japon, et ce n'est pas par hasard qu'elle a obtenu cet honneur. Voyager à Nara, c'est comme voyager dans le temps. Si vous arrivez en train, vous verrez la partie la plus récente de la ville, mais il vous suffira de gravir une petite colline pour entrer dans la zone la plus magique du Japon. Une accumulation de champs, de bois, de temples et de petits autels cachés. Prenez au moins une journée complète pour faire votre visite et vous reposer pour prendre un plat de ramen. Vous allez apprécier.

Première étape à Nara : nourrir les cerfs dans le parc

Le parc de Nara est immense et la plupart de ses habitants sont des cerfs sacrés. Vous verrez de nombreux panneaux vous avertissant qu'ils sont dangereux juste à côté des vendeurs ambulants de biscuits. Ces biscuits sont la seule nourriture que vous devez donner aux animaux. Quand ils les verront dans vos mains, ils viendront vous voir pour les manger. Détrompez-vous : ce ne sont pas des animaux affectueux, mais très bien éduqués. Ils savent que vous allez les nourrir en échange d'une photo et ils poseront pour vous. Mais dès que vous n'avez plus de nourriture, adieu les cerfs !

Attention, ces animaux sont protégés. Ils sont considérés comme des messagers des dieux et c'est peut-être pour cette raison qu'ils ont développé un caractère quelque peu capricieux. 

Le parc est si grand que vous n'aurez probablement pas le temps de le voir dans son intégralité. Mais si vous êtes saturé de temples, descendez dans la zone inférieure. Les jeunes fans de manga et d'animé de Nara se rassemblent dans le parc, habillés comme leurs personnages préférés et il n'est pas rare de voir des groupes de cosplayers se faire photographier. Si vous leur demandez la permission, ils vous laisseront aussi les prendre en photo.

Temple Toai-ji

Le Todai-ji est l'un des temples les plus connus de Nara. Il est célèbre pour son immense Bouddha et sa grande porte. Une des traditions est de passer à l'intérieur du trou qui s'ouvre dans le bois d'un des piliers qui retient le Bouddha. Le trou est exactement de la même taille que l'une des narines de la gigantesque statue. Pourquoi les touristes et les fidèles passent-ils par ce trou ? Car celui qui le fait est béni par Bouddha. 

Profitez de l'occasion pour brûler quelques bâtonnets d'encens dans la cour en sortant, mais faites-le avec respect. Ceux qui y prient sont des fidèles qui prennent leur religion très au sérieux, alors que vous n'êtes que de passage. 

Sanctuaire de Kasuga-Taisha

Beaucoup de ceux qui décident de se rendre à Nara pensent que le Kasuga-Taisha est un lieu de passage rapide, mais cette idée est totalement fausse. Une fois que vous aurez franchi le torii d'entrée, plus modeste que les autres temples, vous vous retrouverez dans une enceinte magique. La montée du parc à la zone du temple est ornée de dizaines de grandes lanternes de pierre. À l'intérieur du Kasuga-Taisha, il y a des centaines de lanternes de toutes tailles. Celles en pierre sont impressionnantes, mais celles en métal qui sont suspendues le long des couloirs semblent sortir d'un conte traditionnel. Si vous avez décidé de vous rendre à Nara début février ou mi-août, vous aurez peut-être la chance d'assister aux festivals Setsubun Mantoro ou Obon Mantoro respectivement. À cette époque, les lanternes de bronze et de pierre sont allumées en même temps. Le spectacle est sans pareil.

Pagode du temple Kofukuji

Les pagodes sont l'une des nombreuses attractions de nombreux points d'intérêt dans tout le Japon. Voyager à Nara signifie avoir l'occasion de visiter le bâtiment de cinq étages qui fait partie du temple Kofukuji. Le temple construit en bois, pour sa part, est le plus ancien du monde. 

Naramachi, le village des samouraïs

Naramachi, l'ancien quartier commercial de Nara, a conservé ses ruelles étroites et ses maisons traditionnelles. Ce qui était autrefois des entrepôts est devenu des boutiques d'artisanat et de cadeaux. Si vous voulez acheter un souvenir vraiment traditionnel, cherchez un atelier de calligraphie. Il y en a plusieurs dans cette zone. Ils vendent du papier spécial, des pinceaux aussi grands que des balais et aussi petits que des cotons-tiges. Les papeteries de Nara sont également un bon endroit pour trouver un souvenir moins typique. Bien que presque tout le monde prenne généralement un singe suspendu ou migawari-zaru, un ornement que vous verrez dans la plupart des maisons de naramachi. 

Koshi-no-le, une résidence traditionnelle

Si vous voulez savoir comment était la vie dans le Japon féodal, venez dans cette maison traditionnelle. L'entrée est gratuite.

Pour le moment Nara n'est pas disponible

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne manquer aucun de nos meilleurs voyages

Conformément au Réglement de Protection des Données, nous vous informons de vos droits en terme de confidentialité en et notre politique de cookies

Vous voulez un conseil d'expert ?

Nous vous aidons à choisir la meilleure destination pour votre voyage.

Vous pourriez également aimer