What to see in Grèce

Parthénon

Attractions touristiques dans Parthénon

S'il y a un lieu à ne pas manquer lors de votre visite à Athènes c'est le Parthénon. Non seulement parce qu'il s'agit peut-être de l'icône la plus importante de la ville, mais aussi en raison de sa beauté et de sa majesté inégalées, qui sont restées inchangées au fil des siècles. Nous parlons de sa beauté, bien sûr, car sa forme a subi une multitude d'altérations. Et les connaître rendra votre visite beaucoup plus enrichissante et intéressante. Vous voulez savoir pourquoi les ruines du Parthénon ressemblent à cela et pas à autre chose ?

Aujourd'hui, le Parthénon est un symbole de la culture non seulement de la Grèce, mais aussi du monde occidental. Au moment de sa construction, il provoqua la colère et, dans les siècles qui ont suivi, il a subi toutes sortes d'agressions et de pillages.

Le Parthénon comme symbole de la démocratie

Après une longue période de guerres internes et aussi avec l'Empire perse, quand Périclès a pris le pouvoir en Grèce, il a eu l'idée d'établir ce qu'on appelle la démocratie. Et, pour que cela fonctionne, il fallait donner du travail à toute la population grecque. Mais à l'époque, il n'y avait pas de taxes ou d'autres outils fiscaux

Il y avait une alliance militaire que Périclès utilisait pour collecter des fonds pour la restauration d'Athènes. Elle s'appelait la Ligue de Délos et de là, il détourna les fonds de Périclès pour construire, entre autres, le Parthénon. Il y avait des groupes qui s'y opposaient, bien sûr : l'aristocratie et les philosophes, un peu plus hypocrites qu'on ne le croit habituellement.

La construction du Parthénon et ses nombreuses « déconstructions »

La construction du Parthénon a commencé en 447 avant J.-C. et seul le marbre a été utilisé. Même les tuiles étaient en marbre. Faites attention lors de la visite, même si c'est en plein été et qu'il fait chaud. Le sol est glissant précisément parce qu'il est fait de ce matériau. Et c'est un vrai miracle qu'il ait été préservé.

L'incendie de 267 avant J.-C

267 ans avant la naissance du Christ, les Hérules ont occupé Athènes et l'Acropole a été incendiée. Cela a détruit le toit original, les plafonds et plusieurs colonnes, ainsi que l'intérieur des murs.

Et il ne fut restauré qu'un siècle et demi plus tard ! Ce fut Julien l'Apostat qui s'en chargea, appelé apostat parce qu'il entretenait certaines hostilités avec les chrétiens. La restauration n'a pas été de très grande qualité.

Le pillage des chrétiens

Les chrétiens qui ont assassiné Hypatie, comme le raconte le film d'Alejandro Amenabar, étaient déterminés à tout prix à en finir avec tous les dieux païens. Au Ve siècle après Jésus Christ, le Parthénon est devenu une église et ses statues ont subi la colère des chrétiens. Les premières sculptures ont alors disparu. Mais pas seulement, des fenêtres ont aussi été ouvertes dans sa structure, pour lesquelles plusieurs blocs de frise ont été détruits.

C'est à cette époque que le Parthénon a perdu son nom pour devenir l'église de la Panaguia Atheniotissa.

Un clocher au Parthénon ?

Aussi étrange que cela puisse paraître, les chevaliers croisés ont placé un clocher dans le Parthénon après la quatrième croisade. Le temple a continué à être utilisé comme église, bien que sa structure soit restée reconnaissable et domine l'Acropole.

Le passage à la mosquée

Les relations entre Grecs et Turcs n'ont jamais été faciles et en 1458, ces derniers sont venus occuper Athènes et ont transformé le Parthénon en mosquée. Le clocher est devenu un minaret, mais les nouveaux locataires n'ont pas endommagé davantage la structure d'origine.

Le pire fléau qui a ravagé le Parthénon

Les barbares, les chrétiens, les croisés et les Turcs ne sont rien par rapport aux pilleurs. Au milieu du XIXe siècle, Lord Elgin, l'ambassadeur du Royaume-Uni, a saccagé le bâtiment et a pris tout ce qu'il a pu. La plus grande partie est aujourd'hui exposée au British Museum. Donc, visiter l'Acropole est un bon début pour voir le Parthénon, mais le mieux est de finir... à Londres !

Le Parthénon aujourd'hui

Heureusement, ce bâtiment emblématique et magnifique a été entretenu par des amateurs d'art qui ont travaillé et continuent à travailler pour sa restauration.

C'est un temple de 31 mètres de large avec 25 colonnes. Il est peu probable que vous puissiez toutes les observer, car le temple est encore en reconstruction.

C'est un bâtiment trompe-l'œil : pour que l'œil perçoive la taille des colonnes comme si elles étaient toutes identiques, certaines sont plus larges que d'autres : celles du centre sont plus larges alors que celles des extrémités perdent en centimètres. Mais la réduction de la taille est très faible et progressive, de sorte que l'œil humain ne perçoit que l'harmonie architecturale.

Conseils pour visiter le Parthénon

Le Parthénon est l'un des monuments les plus populaires d'Athènes, vous y trouverez donc toujours d'autres voyageurs. Essayez d'y aller tôt le matin pour éviter la foule.

L'Acropole est une colline à forte pente. Vous pouvez monter en bus ou à pied. Si vous y allez à pied, évitez les heures en milieu de journée en été car la chaleur peut être dangereuse. Et emportez toujours une bouteille d'eau avec vous.

Vous voulez un conseil d'expert ?

Nous vous aidons à choisir la meilleure destination pour votre voyage.

Vous pourriez également aimer

Inscrivez vous à notre newsletter
Copyright 2013-2023 Exoticca. Tous droits réservés.

Rambla de Catalunya, 2-4, 5ª planta, 08007 Barcelona, Spain | US: 80 Southwest 8th Street Brickell Bayview, Miami, FL 33130, United States