Offre de la semaine
Aide
FR
Mon compte
Informations sur le Coronavirus

What to see in Grèce

Mycènes

Mycènes est l'un des lieux d'intérêt les plus emblématiques du Péloponnèse. Aujourd'hui, c'est l'un des sites archéologiques les plus visités du pays aussi bien par les locaux que par les étrangers, ce qui n'est pas surprenant. Ce n'est pas pour rien qu'il apparaît dans de nombreuses histoires très connues de la mythologie classique.

Conseils pour organiser votre visite à Mycènes

Vous pouvez vous rendre à Mycènes en voiture depuis Athènes. Le voyage dure un peu plus d'une heure sur des routes en très bon état. Si c'est votre moyen de transport, ne vous stationnez pas dans le premier parking, car c'est celui qui correspond au trésor d'Atrée. Celui du site de Mycènes est un peu plus loin.

Emportez une bouteille d'eau, surtout si vous voyagez en été. Les températures sont élevées et il n'y a pas beaucoup de zones ombragées pour vous protéger des rayons du soleil. Une protection solaire n'est pas non plus une mauvaise idée. Pour cette raison, il est préférable de faire la visite dès le matin. Ainsi, vous éviterez non seulement les heures les plus chaudes, mais aussi les foules de voyageurs.

Que voir à Mycènes

Il y a des dizaines de raisons pour lesquelles Mycènes a été inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. Nous vous en présenterons plusieurs dans ce petit guide des attractions de Mycènes.

La porte des Lions

C'est l'un des endroits les plus photographiés et probablement les plus connus de Mycènes. Les blocs de pierre qui la composent sont impressionnants, même si ce qui frappe le plus, ce sont les silhouettes des lions qui lui donnent son nom.

Ne vous inquiétez pas si vous voyez beaucoup de monde à ce premier arrêt de votre visite à Mycènes. C'est non seulement l'endroit le plus emblématique du site, mais aussi sa porte d'entrée.

Premier cercle funéraire

Après avoir franchi la porte des Lions, c'est la première chose à voir à Mycènes. Vous y trouverez six tombes qui contenaient autrefois les plus riches trésors. L'un des plus connus est le célèbre Vase du Guerrier, qui a été trouvé dans l'une des maisons de la zone sud du site. Bien évidemment, les trésors ne se trouvent plus à cet endroit aujourd'hui.

Le Palais d'Agamemnon

Il suffit de descendre la rue principale pour le trouver. Vous trouverez à proximité les vestiges du mégaron. Le palais était composé d'un complexe de bâtiments dominant le sommet de la colline de Mycènes. Une multitude d'événements festifs et politiques s'y sont déroulés pendant la période florissante de la ville.

Porte dérobée et citerne

La porte dérobée et la citerne se trouvent à la fin de la visite. La citerne recueille encore de l'eau aujourd'hui. Vous pouvez descendre jusqu'au fond, mais soyez prudent, le sol est glissant.

Quant à la porte dérobée, la légende raconte qu'après avoir tué sa mère, Oreste s'est échappé par celle-ci.

Le trésor d'Atrée

La tombe d'Agamemnon ou trésor d'Atrée est l'un des lieux les plus emblématiques de Mycènes. Vous ne pouvez pas le manquez, il est situé à seulement deux cents mètres de la ville.

Un peu d'histoire pour comprendre pourquoi vous devez visiter Mycènes

Tout d'abord, nous attirons votre attention sur le fait que les plus anciens vestiges de Mycènes datent de l'an 3000 avant J.-C. Cependant, la période durant laquelle la ville était à son apogée, se situe autour de l'an 1500 ou 1600, également avant la naissance du Christ.

Les Achéens, citoyens de Mycènes, ont été les créateurs de la première civilisation grecque, leur langue était remarquablement similaire au grec et ils vénéraient des dieux tels qu'Athéna, Héra et Zeus.

L'hégémonie mycénienne a eu lieu vers 1300 av. J.-C., période à laquelle on attribue la plupart des vestiges archéologiques à voir à Mycènes.

La cause de l'abandon de la ville par ses habitants n'est pas connue, bien que plusieurs facteurs soient pris en compte. Comme les invasions des villages voisins ou les révoltes internes. Ce mystère rend l'endroit encore plus attrayant. En tout cas, l'an 1100 avant J.-C. correspond au moment de cet abandon. À cette époque, le palais commençait à se détériorer considérablement. 600 ans plus tard, Mycènes est brièvement habitée de nouveau, alors que la ville d'Argos prend en charge sa destruction pour préserver sa propre hégémonie.

Les Mycéniens dans la mythologie

Une des raisons de ne pas manquer tous les endroits à voir à Mycènes est son lien avec la mythologie grecque, l'une des plus connues des siècles après que la religion hellénique n'ait cessé d'être pratiquée.

Homère écrit, dans l'Iliade, la participation du roi Agamemnon à la guerre de Troie, qu'il rejoint avec son armée d'Achéens lorsque Paris a enlevé Hélène, la femme de Ménélas.

Mais Mycènes n'est pas seulement évoquée dans la littérature. Selon des sources mythologiques, au lieu de rester à Argos, dont le gouvernement aurait dû prendre le relais après la mort du roi Acrisios, le héros Persée l'aurait fondé.

Vous pourriez également aimer