Offre de la semaine
Aide
FR
Mon compte
Informations sur le Coronavirus

Gastronomie

Gastronomie Croatie

La cuisine croate se caractérise par sa grande variété d'ingrédients, et sa similitude avec la cuisine méditerranéenne. En raison de leur situation géographique, certains produits comme l'huile, les légumes, les pâtes et le poisson, sont à la base de nombreux plats des régions côtières, qui ont acquis certaines influences de certains pays voisins tels que l'Italie, la Grèce ou la Turquie.

Sa gastronomie de l'intérieur, possède une longue tradition agricole, est différente car elle est riche en produits agricoles et d'élevage. Avec une grande variété de viandes, beaucoup de leurs plats ont des nuances de certains pays de l'Europe centrale. Parmi ces plats, il y a les charcuteries, certaines avec l'appellation d'origine, ainsi que les fromages et les plats cuisinés, dont il y a une grande diversité.

 

Jambon de Dalmatie

La plupart des entrées qui sont servies en Croatie se composent de cette charcuterie. L'un d'entre eux est le populaire jambon de Dalmatie, qui diffère de l'espagnol car il est doux et fumé. Bien que ce soit le plus traditionnel et que l'on puisse le trouver dans tout le pays, ce n'est pas leur seul jambon. Celui d'Istrie, séché et assaisonné de sel, d'ail, de poivre et de romarin, est un autre des délices de la Croatie qui possède une appellation d'origine.

 

Kulen

Le kulen est l'une des saucisses les plus traditionnelles de Croatie. Il s'agit d'une saucisse de porc sèche, qui est servie coupée en rondelles et qui contient certaines épices comme le paprika, ce qui lui donne un goût épicé. Il y a un type de kulen typique de la région historique de Slavonie, à l'est de la Croatie, qui est protégé par l'appellation d'origine du lieu. Ce plat, qui est généralement servi en entrée, peut être consommé dans tous les restaurants du pays.

 

Zagorski Štrukli

Servi traditionnellement dans le nord de la Croatie, dans les régions du Zagreb, ce plat se compose d’une pâte feuilletée fine, roulée avec du fromage frais et recouverte d’une sauce typique des balkans à base de lait aigre, de fromage et d’œufs, le tout cuit au four. Il est généralement servi chaud comme l'apéritif, ou comme dessert si la garniture est sucrée. 

 

Brodet

Le brodet est l'un des plats les plus typiques de la Croatie. Le nom signifie ragoût de poisson, c'est donc une casserole qui comprend généralement du congre, de la lotte et du mérou assaisonné de sel, poivre, ail, tomate, vinaigre, bière et un peu de farine pour épaissir la sauce. Il est généralement cuit à feu doux et servi dans une casserole. Dans certains restaurants, il est accompagné de riz, bien que l'on puisse en trouver avec seulement de la polenta et, dans les restaurants les plus prestigieux, il est également fréquent d'y trouver des palourdes.

 

Dalmatinska pašticada

Le nom de ce plat, Dalmatinska, fait référence à la région de la Dalmatie, d'où il est originaire. Il s'agit de l'une des délices du pays, un ragoût populaire consommé surtout dans le centre de la Croatie, composé de viande de veau marinée avec du vinaigre et du citron, qui est ensuite tartinée à l'huile et cuit avec des légumes, oignons, pruneaux, piments et paprika, pour lui donner une saveur légèrement épicée. Il est généralement servi avec des gnocchis ou des pâtes fraîches faites à la main. C'est un plat très copieux que l'on consomme surtout lors des événements importants et même lors de mariages.

 

Cobanac

Ce ragoût populaire est originaire de la région croate de Slavonie, un territoire essentiellement agricole. La recette a donc été créée par les bergers et les agriculteurs de la région et, il peut y avoir des variations dans les différents restaurants du pays. Le Cobanac se compose d'un chaudron avec plusieurs viandes. Il y en a 7 types différents. Elles sont cuites avec des poivrons, des oignons, des tomates et des pommes de terre et, pour lui donner un goût épicé, du piment ou du paprika. Il est servi chaud et est l'un des plats les plus consommés dans le centre du pays pendant les mois d'hiver.

 

Dinde avec mlinci

Le mlinci est un ingrédient commun dans la cuisine croate, qui se compose de bâtons de pain en forme de pâtes, qui sont bouillis à l’eau et un peu de sel. Selon la région, il peut également y avoir de l'œuf ou du lait. Il est généralement servi avec de la volaille comme de la dinde, qui est très typique lors des fêtes de Noël avec du bacon, de l'oie ou du canard. Pour lui donner plus de goût, il est généralement mélangé à la sauce de la viande.

 

Crni rižot

L'un des riz plus communs en Croatie, que l'on retrouve dans les menus de nombreux restaurants de la côte, il s'agit du risotto aux calamars. Teinté de noir à cause de l'encre, ce plat savoureux comprend de l'oignon haché, de l'ail et du fromage râpé. Les rations sont généralement généreuses, certains établissements offrent la possibilité de prendre ce plat pour deux personnes.

 

Fritule

Typiques de l'époque de Noël, ces beignets sucrés se composent d’une pâte à base de de farine avec des raisins secs, saupoudrés de sucre glace, et sont généralement arrosés au Brandy. Dans certains endroits, ils peuvent également être aromatisés aux agrumes. C'est un dessert très courant en hiver, et présente certaines similitudes avec les beignets espagnols et le zeppole italien. En raison de leur petite taille, il y en a généralement plusieurs dans un même plat.

 

Palačinke

Le Palačinke est un dessert typique de nombreux pays d’Europe centrale, et ressemble beaucoup aux crêpes françaises. C'est une crêpe fine fourrée à la crème au chocolat, à la confiture d'abricot, à la fraise ou avec plusieurs fruits secs comme des noix, roulée et saupoudrée de sucre glace. L'extérieur peut également être décoré avec du sirop. Elle est généralement servie en dessert, bien que, comme dans d’autres pays européens, il y a également sa version salée, farcie avec des légumes ou de la viande, que l'on peut demander comme entrée.