Gastronomie

Brésil

Gastronomie Brésil

La gastronomie brésilienne est l’une des plus variées et des plus savoureuses d’Amérique latine. Beaucoup de ses ingrédients et de ses plats sont fortement influencés par la cuisine indigène, européenne et africaine depuis l’arrivée des esclaves en territoire brésilien. Ces derniers ont hérité, entre autres, du riz, des haricots, de l’huile de palme, du couscous ou du lait de coco. De l’immigration européenne, les cuisines qui ont marqué le pays ont été les cuisines italienne et allemande, qui ont apporté de nouveaux ingrédients et méthodes de préparation. En général, la gastronomie brésilienne se caractérise par sa richesse en viandes, comme c’est le cas dans d’autres pays d’Amérique latine, ainsi qu’en légumes, surtout la citrouille. Pour ce qui est du poisson, c’est la crevette que l’on utilise en général.

 

Feijoada

C’est le plat national du Brésil, on peut donc le trouver dans la plupart des restaurants du pays. Originaire de Rio de Janeiro, la feijoada est un ragoût à base de haricots noirs, de viande (généralement de porc) et de riz. Dans certaines cuisines, elle est également accompagnée de bananes frites, de choux hachés, d’oranges, de farine de manioc, d’œufs et de saucisses. Bien que ce plat puisse être consommé n’importe quel jour de la semaine, les jours privilégiés pour ce plat sont généralement le mercredi et le samedi.

 

Acarajé

D’origine africaine, ce plat typique de la gastronomie brésilienne a été introduit dans le pays par la communauté afro-brésilienne, avec leurs traditions et on le consomme pour le goûter. L’acarajé est un petit pain épais rempli de vatapá, une purée de crevettes frites très populaire au Brésil, de haricots blancs et d’oignons. Bien qu’on le trouve dans de nombreuses villes du pays, on trouve souvent ce sandwich dans les rues de Salvador de Bahia.

 

Vatapá

Vatapá est le nom donné à la préparation qui est introduite dans l’acarajé, un sandwich populaire typique de Salvador de Bahia. Cette purée est composée de crevettes, d’oignons, de lait de coco, de pain, d’arachides, de noix de cajou, de tomates ou de poivre. En plus des sandwichs, ce plat d’origine africaine peut également être pris seul ou en accompagnement du riz.

 

Moqueca

Ce plat traditionnel brésilien se prépare avec du poisson, d’où le nom de Moqueca de peixe. Il est originaire des peuples indigènes, bien qu’il existe deux régions du pays qui en revendiquent la paternité : l’État de Bahia et l’État d’Espírito Santo. La principale différence entre les deux est l’huile utilisée dans leur préparation. Les premiers la font avec de l’huile de palme et les seconds avec de l’huile de roucou. Les autres ingrédients sont les mêmes : poisson, oignons, poivrons, coriandre, tomates et lait de coco, le tout généralement servi dans un plat en terre cuite.

 

Queijo Coalho

C’est l’une des entrées les plus courantes au Brésil. Il se compose de lanières de fromage de vache frit pasteurisé assaisonné d’origan et d’ail, bien que ces deux derniers ingrédients puissent varier selon l’endroit où il est préparé. Bien qu’on le trouve dans la plupart des restaurants du pays, le queijo coalho est également vendu dans des échoppes sur les plages.

 

Camarão na moranga

Composé de citrouille et de crevettes, ce savoureux plat brésilien est typique de la côte nord de Sao Paulo, en particulier l’île d’Anchieta. Selon la légende, c’est un cuisinier qui aurait trouvé une citrouille tombée à la mer et aurait décidé de la faire bouillir. Quand il l’a ouverte, il y a trouvé une grosse crevette, il a donc décidé de servir la citrouille avec la crevette en enlevant les graines et en y ajoutant de l’oignon, de la tomate, de la coriandre et de l’ail. De nos jours, on trouve le camarão na moranga dans les restaurants de la côte et ce plat est servi dans une citrouille.

 

Churrasco

Bien que la viande soit typique de nombreux pays d’Amérique latine, le churrasco brésilien est rôti avec des broches sur les braises et il est généralement accompagné de farine de manioc et de sauce tomate. Les churrascarias se trouvent dans tout le pays, bien que dans l’état de Paraná il est cuit dans des pots d’argile avec la chaleur du soleil, sur la terre.

 

Quindim

Ce dessert brésilien tire son origine de la cuisine portugaise, dont le principal ingrédient, le jaune d’œuf, est l’un des ingrédients de base du pays. L’incorporation de la noix de coco, cependant, aurait été apportée par des esclaves originaires d’Afrique et arrivés dans le pays au XVIIe siècle. Pour obtenir cette couleur jaune intense, on utilise également des colorants.

 

Caipirinha

Cette boisson brésilienne est l’une des plus internationales et des plus connues du pays. Ce cocktail est composé de cachaça, de citron vert ou jaune, de sucre et de beaucoup de glace. Son goût est doux et sucré, bien qu’il y ait de l’alcool, on le sent très peu. Il est préférable de le boire avec une paille, car la partie la plus sucrée reste généralement dans la partie inférieure du verre.

 

Beijinho de noix de coco

Traduit par « baiser à la noix de coco », le beijinho est l’un des desserts brésiliens les plus délicieux du pays. Ce sont de petites boules de chocolat faites avec du lait concentré, du beurre et de la noix de coco. Une fois que le mélange est prêt, il est cuit à feu moyen pour qu’il ne brûle pas et acquière la texture parfaite. Une fois que c’est prêt, on façonne des boules et, finalement, on les saupoudre de noix de coco, ce qui leur donne cette saveur caractéristique.

Inscrivez vous à notre newsletter
Copyright 2013-2022 Exoticca. Tous droits réservés.

Rambla de Catalunya, 2-4, 5ª planta, 08007 Barcelona, Spain | US: 80 Southwest 8th Street Brickell Bayview, Miami, FL 33130, United States