Offre de la semaine
Aide
FR
Mon compte
Informations sur le Coronavirus

Gastronomie

Gastronomie Jordanie

La Jordanie jouit d’une gastronomie très variée qui s’inspire de son passé bédouin, issu de l’influence de ses pays voisins comme l’Égypte, la Syrie ou le Liban. De même, s’agissant d'une région historiquement très fréquentée par les caravanes de colporteurs pendant plusieurs siècles, la gastronomie a hérité des saveurs d’autres lieux bien plus lointains comme l’Inde.

Il s’agit d'une cuisine très saine, savoureuse, légèrement épicée et dans laquelle la présentation revêt une importance particulière.

Falafel

Les pois chiches sont à nouveau la base de cet autre apéritif que l'on trouve aussi bien dans les étals de rue - idéal à emporter - que dans les restaurants, où il est servi à l'assiette. Le falafel est une sorte de boulette de pois chiches hachés qui, une fois cuits avec quelques légumes et des épices, sont frits et servis avec une sauce au yogourt, habituellement enveloppés dans du pain pita.

Fattah

Une autre excellente spécialité que nous devons absolument goûter est le fattah, un pain croustillant que nous pouvons aussi parfois trouver frit, et qui, trempé dans l'eau de cuisson, est servi recouvert d'houmous ou d'aubergines et assaisonné avec un mélange de yaourt, d'ail et de citron.

Ful

Il est très important de commencer la journée avec un bon petit déjeuner. Le ful est l'un des plats les plus particuliers du petit déjeuner jordanien, cependant nous devons généralement attendre le milieu de la matinée pour le trouver dans les restaurants. C'est une soupe très énergétique et riche en calories, faite à partir de purée de haricots et assaisonnée avec du thym, de l'ail et du citron ; idéale surtout si la journée est longue.

Kuftah

Ce n'est pas un plat facile à trouver dans la plupart des restaurants, mais c'est l'une des recettes les plus typiques de la région. Le Kuftah est une recette d'agneau haché et cuit au four dans une sauce à la crème de sésame et/ou un ragoût avec des tomates et des oignons.

Kunafah

L'un des desserts les plus connus et les plus appréciés de la culture jordanienne est le Kunafah. Cuit au four, c'est une sorte de gâteau élaboré à partir d'une crème de fromage sucré, parfumé à l'eau de rose et recouvert de quelques fils de pâte sur lesquels on verse une bonne quantité de sirop de miel et de sucre avant d'être cuit.

Mansaf

Le plat le plus traditionnel de la culture jordanienne est, sans aucun doute, le mansaf, au point qu'il en est venu à être considéré comme le plat national du pays. C'est un plat d'origine bédouine, on le trouve donc aussi dans beaucoup de pays voisins. Son ingrédient principal est l'agneau, qui est servi sur une base de riz aromatisé au curcuma et assaisonné avec un yaourt sec appelé jameed. Le mansaf est généralement présenté au centre de la table, et la tradition veut que les convives prennent leur part directement avec leur main droite.

Maqlubah

Avec l'agneau, en plus de la mansaf, on prépare un plat très apprécié qui s'appelle maqlubah, et qui peut aussi être fait avec du poulet. C'est un ragoût de viande accompagné d'épices et de légumes ; généralement de l'aubergine et du chou-fleur. Il est servi sur un lit de musakhkan, une sorte de pain arabe farci de viande préalablement assaisonnée de sumac, d'huile, d'oignon et de pignons grillés.

Mezze

Aussi appelé mazahh dans certaines régions, ce plat consiste en une série d'entrées en guise d'apéritif qui combine plusieurs des spécialités les plus typiques du pays. Il s'agit entre autres de houmous, une pâte de pois chiches et de sésame assaisonnée d'huile d'olive, mutabbal, semblable au premier plat mais fait à base d'aubergines, ou waraq inab, de feuilles de vigne farcies de riz et de viande hachée.

Pain

Le pain, ou al-jubz, en Jordanie est généralement de forme ronde et est souvent utilisé par les Arabes comme une cuillère pour prendre de la nourriture dans l'assiette et la mettre dans leur bouche. Dans les zones rurales, il est souvent fabriqué dans des fours à bois et est généralement aromatisé avec du zataar, un mélange d'épices populaire dans tout le Moyen-Orient composé de thym, de sumac, de graines de sésame et de sel. Il contient aussi généralement des herbes aromatiques telles que : sarriette, marjolaine, origan, hysope, cumin ou fenouil. Pour les Bédouins, en revanche, le shark ou pain azyme est constitué d'une fine feuille de pâte qui est cuite sur une coupole métallique préalablement chauffée au feu de bois, et dont la préparation prend très peu de temps.

Pâtisseries

La plupart des pâtisseries, comme dans la plupart des pays arabes, sont élaborées à partir de miel, de pistaches, d'amandes, de noix et de pignons. Parmi les nombreuses pâtisseries, nous pouvons trouver le Qatayif : une sorte de crêpe frite ou cuite au four, farcie de noix, d'épices, de noix de coco et de fromage doux. Une autre confiserie populaire et similaire est le baklawa, un en-cas typique élaboré avec de la pâte feuilletée farcie de noix et de pistaches et trempée dans du sirop de rose ou d'orange.