7 actions que nous devons connaître pour pratiquer un tourisme responsable

pratiquer un tourisme responsable

Voyager est une expérience qui nous apporte d’innombrables avantages. Cela nous permet de connaître de nouvelles cultures, de déconnecter de notre quotidien et de contempler des paysages inoubliables. Mais comment cela affecte-t-il la planète ? Voici quelques conseils pour mettre en pratiquer un tourisme responsable.

Qu’est-ce que le tourisme responsable ?

Pour parler d’actions qui mettent en œuvre un tourisme responsable, il faut savoir clairement en quoi cela consiste. Lorsque nous voyageons, nous avons tendance à ne voir que le côté positif de cette expérience. C’est-à-dire, les bénéfices ou le bien-être que nous obtenons en tant que touristes.

Cependant, le voyage va au-delà de l’expérience elle-même. Et cela implique un certain nombre de facteurs que nous avons tendance à négliger. Premièrement, il y a un déplacement qui a un impact sur l’environnement, car il entraîne une augmentation des émissions toxiques.

En outre, le nombre énorme de touristes que certaines destinations subissent sans contrôle se traduit par une érosion excessive du sol et des dommages aux écosystèmes les plus vulnérables. D’autre part, l’offre touristique vaste et la croissance des grandes entreprises ont également un impact négatif sur l’économie locale, étant donné que les revenus ne sont pas destinés aux petits commerçants.

Comment pouvons-nous mettre en place un tourisme responsable ?

Puisqu’il ne s’agit pas de ralentir drastiquement les déplacements, mais de le faire de manière durable, voici quelques actions que vous pouvez mettre en pratique pour un tourisme responsable. Ainsi, notre impact sur la destination est meilleur et nous contribuons ainsi à apporter quelque chose de positif pour cette dernière.

Planifiez votre voyage

Combien de fois avons-nous tourné en rond en voiture jusqu’à ce que nous trouvions notre destination par faute de planification ? Une perte de temps et de carburant inutile, n’est-ce pas ? Eh bien, c’est la même chose lorsque nous voyageons.

Afin de pratiquer un tourisme responsable, il est nécessaire de planifier vos voyages, quel que soit le moyen de transport. Essayez toujours de choisir ceux qui offrent une conduite efficace et économe en énergie. Utilisez les transports en commun, un vélo ou partez à pied. De plus, si vous réservez à l’avance, vous pouvez obtenir des prix plus bas pour le même service. Choisissez aussi des destinations solidaires.

Recherchez un hébergement durable

Le tourisme responsable implique l’utilisation d’hébergements respectueux de l’environnement. Par exemple, nous pouvons faire attention aux matériaux utilisés dans la construction, à l’isolation naturelle ou recyclée ou à l’utilisation efficace de l’énergie, comme les panneaux solaires.

Évitez de générer plus de déchets

Si nous ne le faisons pas nous-mêmes chez nous, il est plus difficile de pratiquer un tourisme responsable. Quand nous sommes à l’étranger, nous nous préoccupons moins du gaspillage du papier, de l’eau ou de l’énergie, ce qui est préjudiciable pour la planète. La lumière et la climatisation qui restent allumées pendant des heures, des robinets mal fermés, des douches de 15 minutes… Un gaspillage d’énergie qui nuit à la région et à la planète en général.

Donc, en plus de transporter vos informations de voyage sur des appareils électroniques, évitez d’emporter des cartes et des guides imprévus que vous jetterez ensuite et pratiquez un tourisme responsable partout où vous allez.

Ne modifiez pas la nature

Le tourisme responsable est basé sur le respect du lieu que nous visitons. Cela signifie que nous devons agir de manière civique et ne pas nous comporter comme si nous étions dans un parc d’attractions. Suivez les indications qui marquent les délimitations des zones, ne jetez pas de résidus et ne prenez pas d’objets comme souvenirs. Pensez que ce n’est pas seulement vous, mais des millions de touristes qui veulent un souvenir.

Et si vous allez les acheter, ne contribuez pas à des pratiques comme le braconnage. Évitez les zoos et les expositions d’animaux et optez pour ceux qui se consacrent au sauvetage et à la réintégration des animaux dans la nature.

Collaborez avec l’économie locale

Si nous voulons pratiquer un tourisme responsable, nous devons aller dans des restaurants qui proposent des plats typiques élaborés avec des produits artisanaux. Toutefois, les saisons doivent être respectées pour éviter d’avoir un impact négatif, comme c’est le cas pour les mollusques et les crustacés. L’artisanat, les traditions locales ou les établissements gérés par la population locale sont d’autres variantes du tourisme responsable.

Respectez la population locale

Ce n’est pas parce que nous avons assez de revenus pour pouvoir nous déplacer et voyager que cela signifie que nous sommes au-dessus de la population locale. Au lieu d’imposer notre culture, nous devons nous intégrer à leur culture. Cela signifie que les coutumes relatives aux vêtements, aux horaires, aux salutations ou aux pratiques telles que le marchandage doivent être respectées si nous voulons que ce soit un tourisme responsable.

Réduisez vos déchets

Le tourisme responsable consiste à recycler selon les réglementations locales et à éviter les produits jetables. Même si vous ne faites que passer, utilisez des sacs réutilisables et n’accumulez pas inutilement du plastique.

Il n’y a qu’une seule et même planète pour tous, alors pratiquez un tourisme responsable et prenez soin du seul foyer dont nous disposons.

Comments are closed.