Plus de 10 pays dans le monde où laisser un pourboire est obligatoire

laisser un pourboire

Dans la plupart des pays du monde, le pourboire est absolument volontaire. Cependant, dans certains pays, c’est mal vu. Et dans d’autres, le pourboire est une coutume obligatoire et, en réalité, le montant apparaît directement sur la facture des hôtels et des restaurants. Nous vous expliquons ce qu’il convient de faire pour que vous ne soyez pas mal à l’aise lorsque vous voyagez.

Laisser un pourboire en Europe : une question volontaire sur la majeure partie du territoire

En Norvège, en Suède et au Danemark

Ici, le pourboire est inhabituel. Dans les bars et les restaurants, si le service a été excellent, les clients laissent entre 5 et 15 % de l’addition, mais c’est exceptionnel.

Au Danemark

Il est exceptionnel : le pourboire n’est pas attendu dans les taxis, les restaurants ou les hôtels car il est déjà inclus dans le service.

En Finlande et en Islande

Ces pays paient bien les employés en hôtellerie et le pourboire est inclus dans l’addition, donc vous n’avez pas à le payer non plus.

Laisser un pourboire en France

C’est quelque chose qui se fait par défaut. Ici, les additions des restaurants et des cafétérias incluent le concept de « Service Compris », un montant équivalent à 15 % de l’addiction que les employés de l’établissement se partagent. Si votre serveur a été exceptionnel, vous pouvez ajouter 5 à 10 % de plus.

En Allemagne

Laisser un pourboire en Allemagne n’est pas obligatoire, mais de nombreuses personnes le font. Le montant se situe généralement entre 5 et 10 % de l’addition. Si vous payez par carte de crédit, vous devez indiquer au serveur le montant à facturer. Si vous payez en espèces, il est remis au serveur.

Au Royaume-Uni

Comme en France, le Royaume-Uni intègre le concept de « Service Inclus » dans les additions des restaurants. Cela correspond au pourboire et il représente généralement 10 % de l’addition totale. Si vous ne le voyez pas apparaître sur le ticket de caisse et que vous allez payer par carte, dites au serveur le montant du pourboire que vous voulez laisser, afin qu’il ne le fasse pas à votre place. Quelque chose de plus commun qu’il n’y paraît.

Généralement, on ne laisse pas de pourboire si on a consommé au comptoir. Et si le service n’a pas été satisfaisant, vous pouvez refuser de le payer.

Laisser un pourboire en Russie

Bien que sous le régime communiste, le versement de pourboires ait été interdit en Russie, de nos jours, il dépend de la volonté des clients. Le montant habituel se situe entre 5 et 10 % de l’addition. Dans certains lieux plus touristiques, le pourboire commence à apparaître sur le ticket de caisse.

En Suisse : l’un des pays où la loi exige de laisser un pourboire

La Suisse exige par la loi que les restaurants et les cafés reçoivent un pourboire. Ce montant représente 15 % de ce qui a été consommé et s’appelle la commission de service. De plus et surtout si le lieu choisi est un lieu de luxe, les clients laissent généralement un pourboire supplémentaire.

Laisser un pourboire en Amérique

En Argentine

Dans les restaurants argentins, le pourboire est généralement de 10 % et les chauffeurs de taxi sont payés un peu plus que le relevé du compteur, mais le pourboire n’est pas obligatoire par la loi, il s’agit juste une coutume profondément enracinée.

Au Brésil

Le Brésil est l’un des pays qui incluent dans l’addition des bars et restaurants le montant du pourboire. Il est de 10 % et apparaît sous l’appellation « serviço », qui peut être complété par un pourboire supplémentaire.

Au Canada : laisser un pourboire est presque obligatoire

Au Canada, il est courant de laisser un pourboire de 15 % et de préférence en espèces. Nous parlons de la coutume, mais elle est tellement ancrée qu’elle peut presque être considérée comme un devoir.

À Cuba

Comme pour la Russie, il fut un temps où le pourboire était interdit à Cuba, mais aujourd’hui la pratique la plus courante est de laisser 10 % de la facture.

Laisser un pourboire aux États-Unis

Non pas que le versement de pourboires soit obligatoire aux États-Unis, mais la coutume est si courante, si typique de la culture américaine, que ne pas le faire vous vaudra l’antipathie des serveurs et des autres clients. Généralement, le montant du pourboire est d’environ 15 ou 20 % de la consommation.

Au Mexique, ne pas laisser de pourboire est considéré comme de mauvais goût

Là encore, il n’existe aucune loi qui stipule que le versement de pourboires est obligatoire, mais ne pas le faire est considéré comme un affront. Toutefois, si vous estimez que le service que vous avez reçu était très mauvais, vous pouvez en parler au directeur et refuser de payer le pourboire.

Laisser en pourboire en Asie

Ne laissez pas de pourboire en Chine

C’est le contraire du Mexique. En Chine, le pourboire est considéré comme impoli, sauf à Hong Kong et à Macao, où vous pouvez laisser jusqu’à 10 % de votre consommation.

À Singapour

Ne laissez pas de pourboire ici non plus. Non seulement c’est mal vu, mais c’est même interdit par la loi.

Laisser un pourboire en Inde

Les salaires des serveurs en Inde sont très bas, donc laisser un pourboire est toujours une bonne idée, même si ce n’est pas obligatoire. 10 % est un bon montant.

Laisser un pourboire au Japon

La culture japonaise ne connaît pas l’existence des pourboires. Si vous essayez de laisser un pourboire dans le pays du soleil levant, votre serveur sera offensé, alors évitez.

Le pourboire influence-t-il votre choix de vacances ? Voyagez avec nous vers l’une de ces destinations.

Comments are closed.