Les 8 meilleurs endroits à visiter avant qu’ils ne disparaissent

Les 8 meilleurs endroits à visiter avant qu'ils ne disparaissent

Vous trouverez cela sans doute un peu drastique de parler d’endroits à visiter avant leur disparition, mais il est vrai que certaines destinations touristiques très populaires sont en danger. Pour certaines, c’est dû aux problèmes résultant du changement climatique, comme l’élévation du niveau de la mer, pour d’autres à la surexploitation touristique, à la dégradation ou à l’industrialisation.

Si vous souhaitez visiter certains de ces endroits, faites-le avant qu’il ne soit plus possible de le faire. Et rappelez-vous que la meilleure chose à faire est de pratiquer le tourisme responsable.

Europe

Venise, Italie

Les autorités italiennes ont approuvé une liste de mesures visant à éloigner les bateaux de croisière de Venise. Et ce n’est pas étonnant. Le nombre de visiteurs qui arrivent chaque année dans cette magnifique ville est de 25 millions, ce qui a provoqué un véritable exode. Aujourd’hui, Venise ne conserve qu’un tiers des habitants habituels qu’elle avait il y a un siècle.

Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle la ville italienne est en tête de liste des lieux à visiter avant leur disparition. La lagune où Venise a été construite est si instable que les maisons et les palais menacent de s’effondrer. Et, comme si cela ne suffisait pas, si le niveau de la mer s’élève d’un mètre seulement, la ville sera submergée.

Les endroits à visiter avant leur disparition en Asie

Les Maldives, Asie du Sud-Est

Cet archipel de 26 îles est devenu le centre d’intérêt des voyageurs en quête de luxe et d’exclusivité. Cependant, l’argent ne peut pas tout acheter et le fait que la plupart des îles n’ont qu’un mètre de terre au-dessus du niveau de la mer signifie qu’elles risquent constamment d’être submergées par la montée des océans.

Le gouvernement des Maldives a déjà développé des plans d’évacuation de la population. On estime que dans moins d’un siècle, les paysages paradisiaques de ces îles de rêve auront disparu et que d’ici 2050, elles ne seront plus habitables.

Le Taj Mahal, Inde

Le marbre du monument le plus célèbre d’Inde est soumis à une importante pression. La pollution des véhicules qui circulent à Agra le détériore et les quatre millions de touristes qui le visitent ne sont pas d’une grande aide en ce qui concerne sa conservation. De plus, il y a un problème avec ses fondements. Ils glissent petit à petit vers la rivière Yamuna.

Les habitants d’Agra ne peuvent plus visiter le mausolée car le prix des billets a augmenté. C’est l’une des mesures que le gouvernement indien a prises pour restreindre les visites. D’autres mesures plus radicales sont également envisagées, telles que l’établissement d’un périmètre d’exclusion, comme cela a été fait à l’époque avec Stonhenge.

La Grande Muraille, Chine

Comment est-il possible que la plus grande structure jamais construite par l’Homme figure sur la liste des endroits à visiter avant leur disparition ? C’est très simple. Un tiers de ses 2 000 kilomètres sont en ruines à cause du pillage des briques, qui ont été extraites pour être utilisées dans d’autres constructions. Ce n’est pas facile d’assurer la sécurité d’un monument qui pourrait traverser deux fois certains pays comme l’Espagne. 

D’autre part, le nombre important de touristes que reçoit la Grande Muraille contribue également à sa détérioration. Nous vous recommandons de visiter la partie construite sous la dynastie Ming et de le faire de manière responsable.

La mer Morte, Israël

L’industrie cosmétique est la principale responsable de la mise en danger de la mer Morte, l’endroit le plus salé du monde. Les grandes entreprises internationales et les petites entreprises locales sont toutes deux engagées dans l’extraction de ses minéraux. Si vous pensez qu’il est impossible que l’activité industrielle mette fin à la mer Morte, jetez un coup d’œil aux photos de la zone hôtelière. Les établissements qui se trouvaient autrefois au bord de la mer sont maintenant à plus d’un kilomètre de la côte.

Selon la communauté scientifique, si l’extraction des minéraux n’est pas limitée, la durée de vie de la mer Morte serait d’environ 50 ans.

Les endroits à visiter avant leur disparition en Afrique

Madagascar

Les deux facteurs les plus significatifs pour expliquer la disparition des lémuriens sont l’exploitation forestière et les incendies. Le braconnage entre également en ligne de compte. Ainsi, visiter Madagascar pour voir ces sympathiques animaux dans leur habitat naturel devient de plus en plus impossible chaque jour qui passe.

Le Mont Kilimandjaro, Tanzanie

Les glaciers de ce très haut sommet sont en train de disparaître à cause du réchauffement climatique. En 2000, on a découvert que la glace avait cessé de s’accumuler à son sommet, perdant ainsi le manteau blanc qui recouvre la couche de terre sombre du Kilimandjaro, une montagne d’origine volcanique. Sa température continue donc d’augmenter.

Par conséquent, les glaciers du Kilimandjaro devraient disparaître d’ici une quinzaine d’années.

Le bassin du fleuve du Congo, Afrique centrale

Il n’existera plus en 2040. D’ici là, nous devrions avoir perdu les deux tiers de l’écosystème du bassin du fleuve du Congo. La région abrite la deuxième plus grande forêt tropicale du monde, surpassée seulement par l’Amazonie, également en danger. Et 8 000 km carrés disparaissent chaque année, menaçant la survie d’espèces telles que les bonobos, les okapis et les éléphants.

Les émissions de dioxyde de carbone et la déforestation en sont responsables. Il ne sera plus possible de voyager pour des safaris photo.

Pratiquez un tourisme responsable et visitez avec nous tous ces endroits avant qu’ils ne disparaissent.

Comments are closed.