La Grèce et l’origine du marathon | Découvrez l’histoire

l'origine du marathon

La Grèce possède de belles îles où l’on peut se détendre, des dizaines de monuments célèbres et une culture que l’Occident boit totalement. Également en ce qui concerne le sport. Connaissez-vous l’origine du marathon ? C’est ce dont nous parlons aujourd’hui. Mettez des chaussures confortables et traversez quelques siècles avec nous.

L’origine du marathon : l’empire perse aux portes d’Athènes.

Avant de vous raconter la légende de l’origine du marathon, nous devons vous avertir qu’il n’y a pas de certitudes si cela est vrai ou non. Ce que nous savons avec certitude, c’est qu’Athènes a mené une guerre sans merci contre l’empire perse. Lors de cette guerre, la bataille de Marathon était cruciale.

Marathon était une ville située à environ 40 km d’Athènes. Il s’agissait du dernier bastion. Si on la perdait, l’armée perse entrerait à Athènes et l’aurait conquis pour elle. En effet, les Athéniens étaient convaincus d’avoir perdu cette bataille et étaient sur le point de brûler toute la ville. Tâche qu’ils pensaient compléter en assassinant toutes les femmes et les enfants. Une étrange façon de mettre fin aux crimes de guerre, qui était très populaire à cette époque.

Cependant, ce qui est vrai est qu’Athènes avait remporté la bataille de Marathon. C’est ici qu’entre en jeu le premier coureur de cette distance de l’histoire. Philippidès était un messager chargé de courir de Marathon à Athènes pour éviter un désastre. Et il a couru. Et il l’a fait. En fait, on dit qu’il en a perdu la vie. Il a courru les 40 km, a poussé un cri d’alarme et s’est éffondré aux portes de la ville.

Pourquoi dit-on qu’on se demande si cette origine du marathon est vraie?

Eh bien, il y a des sources qui disent que ledit Philippidès avait parcouru la distance entre Athènes et Sparte pour demander des renforts et qu’il était revenu à temps pour mener à bien son exploit. Mais la distance entre Athènes et Sparte était de 240 km. Donc, l’histoire perd de sa crédibilité.

L’origine du marathon olympique

Les premiers Jeux Olympiques tels que nous les connaissons aujourd’hui, ont eu lieu en 1896. À cette date, les organisateurs de l’événement voulaient rappeler un événement qui représentait la grandeur de l’ancien empire grec. Voici comment la légende que nous venons de vous raconter a été racontée.

Le premier vainqueur de cette course de longue distance fut le grec Spyridon Louis, qui effectua la course en presque trois heures. Un temps qui nous surprend aujourd’hui mais qui était impressionnant à cette époque.

L’origine du marathon et comment sa distance a été établie

En réalité, la distance parcourue par ceux qui participent à un marathon est d’un peu plus de 40 km. Ce sont, plus précisément, 42,195 m. Une distance qui semble capricieuse. Et oui, c’est un caprice. Plus concrètement, un caprice britannique.

C’était en 1908 et les Jeux Olympiques avaient lieu à Londres. Pour que la reine d’Angleterre puisse assister au début de la course et que l’arrivée puisse se trouver dans le stade olympique, la distance a dû être rallongée.

Nous ne savons pas à quel point les coureur ont trouvé amusant de courir un peu plus de deux kilomètres supplémentaires, mais c’est la distance que l’on court aujourd’hui.

Les femmes depuis l’origine du marathon

Comme nous l’avons déjà dit, les premiers Jeux olympiques ont eu lieu en 1896, mais les femmes n’ont été autorisées à courir qu’en 1928. L’athlétisme était considéré comme beaucoup trop fatigant. À cette date, elles ont été autorisées à participer, mais elles ne pouvaient courir que des courses allant jusqu’à 800 m.

Cette même année, une femme, l’Allemande Lina Radke, a établi un nouveau record lors de la course, mais d’autres n’ont pas eu autant de chance. Certaines participantes ne s’étaient pas préparées comme il le fallait et se sont évanouies sur la piste. En conséquence, les femmes n’étaient pas autorisées à courrir des distances supérieures à 200 m, jusqu’aux Jeux de Moscou.

En 1980, elles ont été autorisées à courir les 3 000 m.

Et que dire concernant les marathons populaires?

Depuis l’origine du marathon, il y avait des marathons populaires. Aujourd’hui, les plus célèbres et plus populaires de la planète sont ceux de Boston, New York, San Francisco, Tokio et Berlin. Et la participation des femmes n’y a pas toujours été autorisée.

En fait, l’entrée de la femme dans cette course de longue distance est due aux incidents commis par Kathrine Switzer. Une femme qui s’est inscrite à la course avec le nom de K.V. Switzer. À quelques kilomètres du coup de départ, les organisateurs se sont rendus compte de l’erreur et ont essayé de l’expulser de la course. En fait, la police l’a poursuivie, mais ses collègues policiers les ont empêché de l’expulser.

Kathrine Switzer a terminé le marathon de Boston de 1967 en 4h et 20 m.

Les photos de la police la poursuivant ont été publiées dans la presse le lendemain et, ont ouvert le débat sur la participation des femmes au marathon. C’est l’origine du marathon féminin.

Voulez-vous visiter la Grèce ? Vous préférez voyager aux États-Unis ? Vous êtes intéressé par le marathon de Tokyo ? Contactez-nous et nous vous aiderons à préparer votre voyage.

Comments are closed.