Lieux de tournage de Game of Thrones en Islande

Lieux de tournage de Game of Thrones en Islande

L’Islande est célèbre pour être l’un des pays les plus sûrs au monde et aussi pour sa capitale cosmopolite, Reykjavik. C’est l’un des rares endroits au monde où vous pouvez contempler une aurore boréale, sa gastronomie est des plus particulières et a donné au monde des artistes de l’envergure (et de l’extravagance) de Björk. Comme si tout cela ne suffisait pas, HBO a fait le reste. Comment ? En établissant certains lieux de tournage de Game of Thrones en Islande. Voici quelques-uns des plus importants.

Lieux de tournage de Game of Thrones en Islande : saison 3

Námaskarð

Le début de la troisième saison de la série commence avec la fuite de Sam. Une tempête de neige l’entoure, implacable, et il est attaqué par les marcheurs blancs. Tout autour, on peut voir des mares de boue, des fumerolles et des sources sulfureuses. Tout cela fait partie des charmes de la région, qui a été très visitée par des voyageurs intrépides qui ne craignent pas le froid bien avant que la scène ne soit tournée.

Le blizzard, d’ailleurs, était artificiel.

Kálfastrandavogar

Continuons dans la troisième saison, cette fois dans l’épisode 2, dont une partie a été tournée au lac Myvatn. Si vous le visitez aujourd’hui, vous verrez des roches de lave éparpillées dans le paysage, ce qui lui donne cet air particulier que vous voyez dans la série. C’est ici que les sauvages ont emmené Sam. Et si vous pensez avoir vu la région dans d’autres épisodes, vous avez raison. Ygritte et Jon Snow sont passés par là avant qu’elle ne disparaisse dans la célèbre grotte.

Grjótagjá

Vous y trouvez ici l’entrée de cette grotte. De tous les lieux de tournage de Game of Thrones en Islande, celui-ci est peut-être le plus visité par les touristes et les fans de la série. C’est là qu’Ygritte et Jon Snow consomment leur amour.

Vous pouvez maintenant visiter et même prendre un bain, mais gardez à l’esprit que les scènes les plus torrides n’ont pas été tournées ici, mais en studio. La seule chose réelle qui apparaît à l’écran est l’entrée de la grotte. L’eau est à plus de 40 degrés, ce qui aurait couvert de buée les lentilles des caméras de l’équipe. Vous êtes prévenus, si vous portez des lunettes et que vous visitez Grjótagjá, enlevez-les avant d’entrer.

Lieux de tournage de Game of Thrones en Islande : saison 4

Thorufoss

Dans le sixième épisode de la quatrième saison, un petit berger est victime de la faim d’un des dragons de Daenerys Targaryen.  Le garçon, sur une falaise, s’amuse lançant des pierres au fond quand le dragon apparaît, carbonisant le troupeau, et s’éloigne avec un morceau de bétail entre ses griffes. La scène, qui ne dure que quelques secondes dans la série, a pris une journée entière à tourner. Vous pouvez passer un très bon moment à vous promener sur ce site avec l’assurance qu’aucun animal mythologique ne viendra vous chercher… ou pas.

Thingvellir

Thingvellir est un endroit particulièrement attrayant pour les touristes, et ce, avant qu’il ne fasse partie des lieux de tournage de Game of Thrones en Islande. Ainsi, pour tourner la scène de l’épisode 8 de la saison 4, les visites ont dû être interrompues.  Avant l’arrivée de HBO, le point le plus intéressant était une chute d’eau toute proche. Les voyageurs viennent maintenant suivre les traces du Chien et d’Arya Stark, qui ont traversé les lieux avant d’atteindre la Porte du Sang. À l’écran, vous pouvez voir un sol plus ou moins plat, mais en réalité, le revêtement de la route n’est pas aussi plat. Si vous vous y rendez, portez des chaussures adaptées.

Le mont Hengill

Dans le dernier épisode de la quatrième saison, Le Chien combat Brienne de Tarth. Le tournage a été difficile et la bataille intègre des vues de différents endroits, mais l’un d’eux est le mont Hengill. Mais il est difficile de les distinguer, car ils n’apparaissent à l’écran que pendant quelques dixièmes de seconde.

Lieux de tournage de Game of Thrones en Islande : saison 7

Dryhólaey

Vous souhaitez visiter le célèbre Mur ? Jorah Mormont et John Snow le traversent et apparaissent sur une île dont la surface est recouverte de sable noir. C’est le cinquième épisode de la septième saison. Le Mur, tel qu’il apparaît à l’écran, fait partie de la falaise naturelle de la plage de Dryhólaey. Cependant, il y a quelques variations : à la télévision, sa taille est dix fois plus grande

Stakkholtsgja

Se rendre à Stakkholtsgja est une aventure en soi. Les petits ruisseaux où il faut patauger pour atteindre cette destination étaient d’énormes courants d’eau lorsque le sixième épisode de la septième saison a été tourné. C’est par là qu’est passé le groupe d’alliés qui a dû capturer un marcheur blanc pour gagner la faveur de Cersei Lannister. Chose qui n’est jamais arrivée d’ailleurs.

Gígjökull

En 2010, le volcan Eyjafjallajökull a plongé l’Europe dans une crise de communication. Il est intéressant de noter que l’un des lieux de tournage de Game of Thrones en Islande est très proche, sur le flanc d’un glacier. Il a été utilisé pour tourner des scènes appelées « marcher et parler ». C’est assez ironique si l’on considère que l’éruption de l’Eyjafjallajökull avait empêché le transport aérien et coupé les communications quelques années auparavant.

Savez-vous déjà quel sera votre itinéraire sur les lieux de tournage de Game of Thrones en Islande ?

Comments are closed.