Femmes voyageuses |6 femmes qui ont fait le tour du monde

Femmes voyageuses

Pour avoir vécu une bonne poignée de siècles forcées à rester dans nos maisons, soumises aux mandats de sociétés dans lesquelles nous n’avions pas plus de droits que ceux que nous avaient accordés nos pères ou nos maris, la vérité est qu’il y a beaucoup de femmes voyageuses qui ont laissé leur empreinte. Des femmes pionnières qui ont parcouru le monde contre les attentes de beaucoup et parfois contre les lois de l’époque. Mais ce n’est de ça dont nous allons parler aujourd’hui. Aujourd’hui, nous allons célébrer le fait que les femmes peuvent non seulement voyager librement, mais aussi battre des records lorsqu’elles le font.

Yili Liu : la première femme à parcourir le monde seule

Un des détails que nous n’avons pas mentionné dans cet article est que toutes ces femmes voyageuses ont réalisé leurs exploits seules. Yili Liu, professeur d’ingénierie industrielle au Michigan, a été la première à parcourir le monde entier sans être accompagnée et a réussi en 2011. Depuis, d’autres femmes ont suivi ses traces et l’ont fait beaucoup plus vite, mais le titre de véritable pionnière revient à Liu, qui a mis un peu plus de trois ans à faire son voyage. C’est elle qui a ouvert la voie aux autres.

Cassie de Pecol,

Un an et 193 jours, c’est le temps qu’il a fallu à Cassie de Pecol pour visiter tous les pays du monde, soit 127 nations au total dans lesquelles elle a passé entre deux jours et deux semaines. Elle a été la première femme à battre le record du temps, et a été inscrite dans le livre Guinness des records en février 2017.

De Pecol souligne, de son voyage, l’hospitalité des personnes qui, selon ses propres termes, ont toujours été plus gentilles qu’agressives et plus disposées à aider qu’à dresser des obstacles. Certains de ses pays préférés sont la Mongolie, le Bhoutan et les Maldives. Chez Exoticca, nous ne pouvons qu’être d’accord avec elle et reconnaître la beauté de ces trois destinations.

Taylor Demonbreun a été un peu plus rapide un an plus tard

La Canadienne Taylor Demonbreun apparaît à titre personnel sur cette liste de femmes voyageuses. Un an seulement après Cassie de Pecol, Demonbreun a réalisé le même exploit en un an et 189 jours. Quatre jours de moins que son prédécesseur.

Voyager est toujours une expérience enrichissante, mais pour Demonbreun, il y a aussi eu des moments difficiles, comme lorsqu’il lui semblait impossible d’obtenir de visas particulièrement compliqués ou lorsque son père et sa mère ont subi une opération chirurgicale. Mais s’il y a une chose qui distingue les pionnières, c’est leur force d’âme. Grâce à elle, Démonbreun a été victorieuse.

Comme anecdote, cette voyageuse a dépensé environ 70 000 dollars pendant les 559 jours du voyage. Cela équivaut à un peu plus de 125 dollars par jour.

Lexie Alford: une des plus jeunes femmes voyageuses de la liste

Le 4 octobre 2019, la plus jeune de nos voyageuses a mis les pieds au Mozambique et est devenue la plus jeune personne à avoir visité tous les pays du monde.

Une petite remarque : le nombre de pays à visiter varie chaque année et l’organisation des records du monde Guinness change la base du défi. La raison ? Le nombre de pays qui existent n’est pas fixe. En outre, il existe des nations souveraines qui ne sont pas considérées comme des pays mais qui doivent être visitées pour relever le défi. En 2019, le nombre de pays à visiter était de 195.

L’organisation a examiné 10 000 preuves matérielles du passage d’Alford dans ces 194 États.

La première femme noire à faire le tour du monde : Jessica Nabongo

Voyager, c’est aller au-delà de l’ethnicité et des préjugés, et c’est ce qu’a démontré Jessica Nabongo, la première femme noire à avoir visité tous les pays du monde. Son cas est d’ailleurs plus que particulier, puisque Jessica n’a pas de réseaux sociaux et n’a pas fait le voyage pour être dans le livre Guinness. Elle a commencé à voyager dès son enfance et a tout simplement visité tous les pays du monde. Non pas pour la gloire, mais pour le plaisir de voyager. Bien que les preuves de son voyage existent, son exploit n’a pas encore été officiellement reconnu.

Melissa Roy, la première femme asiatique à visiter tous les pays du monde

Roy n’a pas non plus réalisé cet exploit de femmes pionnières pour faire partie d’une liste de célébrités. Selon ses propres termes, sa motivation est le plaisir de voyager. Et ce passe-temps l’a amenée à visiter toutes les nations souveraines du monde. Son voyage s’est terminé fin 2019, au Bangladesh, le lieu d’origine de son grand-père.

Selon ses propres termes, elle trouve incompréhensible qu’il y ait des gens qui ne quittent pas leur village ou leur ville pendant toute leur vie. C’est une femme curieuse qui veut tout connaître sur le monde.

Comments are closed.