Découvrez le meilleur de la Bolivie

le meilleur de la Bolivie

Pour bien profiter de votre séjour en Bolivie, il faut arriver dans ce pays avec les yeux et l’esprit bien ouverts. La Bolivie est un pays multiculturel, et si on y parle espagnol partout, il n’est pas rare d’y entendre d’anciennes langues locales. Ses habitants, qui continuent à porter des costumes traditionnels, ont su préserver certaines de leurs coutumes ancestrales en dépit des influences étrangères. Mais la Bolivie est surtout un pays aux racines profondes qui vous permettra de découvrir ce qu’il y a de plus authentique en Amérique du Sud. Si vous partez avec le désir d’apprendre et de vous surprendre, vous retirerez le meilleur de votre séjour en Bolivie: une expérience difficilement reproductible ailleurs.

Commencez par visiter La Paz

La capitale de ce pays n’est pas La Paz, mais Sucre. Néanmoins, c’est certainement à La Paz que votre avion atterrira. La Paz est la région habitée la plus haute du pays par rapport au niveau de la mer. Pensez à vous préparer pour résister au mal d’altitude,
sans quoi vous serez incapable d’apprécier la beauté de la plaza de San Francisco et de la basilique du même nom, un monument de style baroque métis érigé dans le quartier historique qui — avec une altitude d’environ 3000 m — se situe dans la partie basse de la ville.

C’est aussi dans cette partie de la ville que se trouve le Marché des Sorcières. On ne peut parler des atouts de la Bolivie, sans s’intéresser à certaines coutumes particulièrement exotiques. Sur ce marché, on vend des fœtus de lama que les habitants gardent généralement sur eux pour leur porter bonheur. Peut-être est-ce dû au lien profond que la Bolivie entretient avec la Terre Mère, à moins que cela ne provienne du syncrétisme entre les rites locaux et la religion chrétienne… toujours est-il que le marché de la rue Linares fourmille d’objets ésotériques. Si vous le souhaitez, on vous y tirera même les cartes à l’aide d’un jeu de tarot.

Le meilleur de la Bolivie : Altiplano, la réserve nationale de la faune andine Eduardo Avaroa

S’aventurer sur l’Altiplano bolivien est une expérience qui nécessite un certain degré de préparation et de prudence. La première chose à prendre en compte est le mal d’altitude. Mais ne pensez pas qu’il s’agisse d’un obstacle insurmontable. Nous vous suggérons de boire beaucoup d’eau, d’éviter les efforts importants, de ne pas vous tracasser outre mesure, et de mâcher des feuilles de coca (on peut en acheter un peu partout dans le pays). Il est préférable de participer à une excursion organisée par des professionnels et de partir à bord d’un véhicule tout terrain. Tenez également compte du fait que les températures peuvent osciller entre -20 ° et 20 °. Les nuits sont particulièrement froides. Emportez impérativement des vêtements chauds pour vous couvrir.

Fort de ces conseils, apprêtez-vous à découvrir des paysages que vous ne pourrez voir nulle part ailleurs. De la lave bouillonnante à vos pieds, des lacs à couper le souffle, des montagnes enneigées, des grands plateaux où vivent quantité d’animaux magnifiques. La beauté des fumeroles, des sources thermales et des geysers vous fera vite oublier l’inconfort du voyage. Ne manquez pas de réaliser un itinéraire de trois jours qui concentre tous les charmes de la Bolivie.

Le salar d’Uyuni

Le froid sera également votre compagnon dans le plus grand désert de sel du monde. N’oubliez pas d’emporter des lunettes de soleil, vous en aurez besoin. Vous penseriez à en porter pour partir en excursion à la neige… elles vous seront tout aussi indispensables pour visiter cette immense étendue blanche où vous attendent des aubes aux couleurs de rose et des paysages lunaires. Vous laisserez votre regard se perdre vers un lointain horizon où le ciel et la terre se confondent et vous serez envahis par un sentiment de plénitude que l’on peut difficilement ressentir en d’autres lieux. Partez voir le lac de Tauca… ou du moins… ce qu’il en reste, car cette immense étendue d’eau n’est plus aujourd’hui qu’un lointain souvenir, mais le sol, resté humide, est irisé d’incroyables reflets.

Sucre: la capitale de la Bolivie

Après le froid de l’Altiplano et du désert, la visite de Sucre est la bienvenue. La ville jouit d’un climat tempéré. Son architecture rappelle celle de Séville. Vous pourrez y voir des palais blanc et jaune, des églises baroques, et une architecture de type européen… mais le paysage alentour se chargera de vous rappeler que vous vous trouvez en Bolivie. Ne manquez pas de visiter la Maison de la Liberté et le quartier historique classé au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO.

Les empreintes de dinosaures de Cal Orcko

À seulement 20 minutes de voiture de Sucre, les amateurs de paléontologie ne manqueront pas de s’extasier sur un des trésors et le meilleur de la Bolivie: une paroi verticale criblée de traces de dinosaures qui date du crétacé. Comme vous l’imaginez, les dinosaures ne se déplaçaient pas sur les parois verticales… cet étrange spectacle est évidemment le résultat de différents bouleversements géologiques. Cette suite de traces a été découverte par hasard dans une carrière. Un spectacle qui mérite assurément une petite excursion.

Le plus romantique et le plus beau spectacle de Bolivie: le coucher du soleil sur le lac Titicaca

Ce lac de montagne est le plus grand et le plus haut du monde. Il est si vaste que vous aurez l’impression de voir la mer. Le paysage est impressionnant et il serait dommage de ne pas visiter la jolie petite ville de Copacabana.

Vous l’aurez compris, la Bolivie est un pays particulièrement intéressant à découvrir. Faites-le avec Exoticca et vous rentrerez riche de ces merveilleuses expériences. Contactez-nous : nous vous organiserons un magnifique voyage pour découvrir les trésors de ce paradis perdu dans les nuages.

Comments are closed.