Mille et une raisons de visiter Persépolis, le joyau de l’Iran

visiter Persepolis

L’Empire perse fut l’un des plus prospères et des plus puissants de son temps. On peut aujourd’hui visiter les restes de Persépolis en Iran, un pays dont la culture ancestrale a eu sur la nôtre un impact bien plus important que nous avons coutume de l’imaginer. Saviez-vous que la figure symbolique du démon n’existait pas avant d’avoir été inventée par les ancêtres des Perses ? Les raisons de visiter Persépolis ne manquent pas. Nous vous en traçons ici une brève esquisse, mais cela suffira — nous en sommes certains — à vous donner envie de découvrir ce site.

Les raisons de visiter Persépolis : son histoire

Persépolis fut la capitale cérémonielle du plus grand des empires du Moyen-Orient. L’empire achéménide a dominé le monde connu pendant plus de deux siècles, et Persépolis témoigne des ressources économiques et culturelles sur lesquelles reposait cette suprématie. Trois monarques différents choisirent de faire de cette ville le lieu central de toutes les cérémonies. Ils l’utilisèrent également pour impressionner par leur puissance les rois des nations voisines. Autrefois uniquement connu des amateurs d’histoire, le souverain Perse Xerxès a vu sa notoriété s’étendre au monde entier avec le film 300.

Mais la principale raison de visiter Persépolis tient sans doute aux célèbres tablettes de Persépolis. Plus de 30 000 tablettes d’argile et de bois couvertes de différentes formes d’écriture ont en effet livré une foule d’informations relatives à l’administration et à la culture de l’empire.

 

Les raisons de visiter Persépolis : l’art et la culture

L’art et la culture perses se singularisent par leur raffinement et leur richesse. Admirer les vestiges de cette grande civilisation et retracer la façon de penser et le mode de vie de ses habitants est une autre bonne raison de visiter Persépolis. Les taureaux ailés qui accueillaient le visiteur à la célébrissime Porte des Nations n’en sont qu’un des témoignages. Les bas-reliefs qui émaillaient l’ensemble nous ont laissé une trace des cérémonies, des processions, et de différents aspects de la vie quotidienne de la cité. Se promener dans Persépolis nous apprend beaucoup plus de choses que n’importe quel livre d’histoire… avec la beauté en plus !

La conception urbanistique et l’architecture de Persépolis ont servi de base à l’édification d’autres cités. C’est la raison pour laquelle visiter Persépolis, c’est fouler un site qui préfigure ce qui allait se produire ultérieurement en Europe et en Asie. C’est, par exemple, l’un des premiers sites où l’homme a imaginé un système d’élévation artificiel. C’est aussi l’une des premières civilisations à avoir imaginé un symbolisme complexe et créé un lien entre le pouvoir royal et le dieu Ahura Mazda : un concept que les monarques européens s’empresseront d’adopter.

 

Le grand escalier

Admirer cette merveille artistique et architecturale est en soi une bonne raison de visiter Persépolis. Cet escalier conduit à la salle du trône de Darius Ier. Sa construction et sa décoration monopolisèrent plus d’un millier d’ouvriers au nombre desquels figuraient des esclaves. On peut y voir une quantité de bas-reliefs représentant tous les peuples de la région : un creuset de cultures inenvisageable ailleurs.

 

Persépolis, Patrimoine de l’Humanité

L’UNESCO a classé l’ensemble archéologique des ruines de Persépolis au Patrimoine de l’Humanité. Il est vrai que les ruines comprennent un ensemble de palais monumentaux. Leur conception, qui tire ses sources de l’architecture de la Mésopotamie, inclut également des éléments ioniques et assyriens. On peut difficilement trouver en un même lieu une illustration aussi éclectique de l’art qui a défini une époque. Par la taille, le nombre, et l’état de conservation de ses vestiges, Persépolis se place au niveau des grandes merveilles archéologiques comme l’Acropole d’Athènes.

 

Les tombes royales

Contrairement aux célèbres pyramides d’Égypte, les tombes royales de Persépolis furent creusées à même la roche. C’est notamment le cas au mont Kuh-e-Ramat qui domine les ruines de la ville et constitue une autre bonne raison de visiter Persépolis. C’est là que reposent les dépouilles d’Artaxerxès II et Artaxerxès III. Il n’est pas toujours aisé de grimper jusqu’à ce site — surtout au cœur de l’été (fin juillet-début août) —, mais le lieu en vaut la peine, et pas uniquement à cause des tombeaux. Ce site est aussi un belvédère incomparable d’où l’on a une saisissante vue panoramique sur l’ancienne capitale de l’Empire perse.

 

Le musée de la ville

Toutes les raisons de visiter Persépolis se retrouvent concentrées dans le musée de la ville. Il est situé sur le flanc de l’un des gisements archéologiques. Il faut faire l’acquisition d’un billet séparé pour y pénétrer, mais cela en vaut largement la peine. Il renferme des trésors d’une valeur incomparable, tels qu’une collection de tablettes d’écriture cunéiforme, des bas-reliefs de zoroastriens, des chapiteaux ornés d’animaux mythologiques (taureaux ailés, griffons…). Mais le plus impressionnant est la reconstitution du palais de Darius Ier, avec ses célèbres colonnes de cèdre colorées.

Si vous voulez découvrir toutes ces merveilles et bien plus encore, venez en Iran avec nous. Nous vous conduirons à Téhéran et à Chiraz, la romantique cité des poètes. Venez faire un voyage dont vous vous souviendrez à tout jamais, car il ne se contentera pas de vous faire découvrir de nouveaux lieux… il vous fera vivre une véritable aventure au travers du temps. 

Comments are closed.