Qu’est-ce que la cérémonie du thé chinoise et en quoi cela consiste ?

cérémonie du thé chinoise

Vous connaissez certainement, ou vous avez au moins dû entendre parler de la cérémonie du thé au Japon. C’est le plus connu au monde. C’est la raison pour laquelle vous serez peut-être surpris d’apprendre que l’origine de la cérémonie japonaise vient de la cérémonie du thé chinoise. Soyez attentif car c’est d’elle que nous allons vous parler dans cet article. Il y a des différences entre les deux et, vous voudrez certainement faire bonne figure lorsque vous allez y assister pour la première fois lors de votre voyage.

La découverte du thé en Chine près de trois siècles avant la naissance du Christ

La richesse de son imaginaire et de ses légendes sont les raisons pour lesquelles l’Extrême-Orient nous fascine. Certaines d’entre elles expliquent des découvertes, d’autres servent à comprendre les phénomènes météorologiques et d’autres, expliquent l’apparition de certaines coutumes. Le thé et ce qui l’entoure entrent dans cette dernière catégorie et ont également leurs légendes. La Chine est un pays qui en possède beaucoup.

Ce fut en 2373 av. J.-C. que l’empereur divin, nommé Sheng Nong, s’assit pour se reposer sous un arbre. Il ne se sentait pas très bien et personne ne savait de quelle maladie il souffrait. Cet homme, à qui on a attribué d’avoir créé la coutume de faire bouillir l’eau avant de la boire, pour la purifier, mit un bol sur le feu.

Mais à cause de son mal-être, il s’est endormi. En se réveillant, il découvrit trois choses : la première, que des feuilles étaient tombées dans son bol. Les deux autres sont apparus lorsqu’il a goûté l’infusion qui s’était formée. L’une d’entre elles avait un rapport avec le goût légèrement amer de la boisson. L’autre est qu’il se sentit mieux, plus énergique et tonique.

Depuis cette rencontre fortuite, le thé est devenu un médicament très populaire en Chine. Bien que la cérémonie du thé chinoise ait commencé que des siècles plus tard.

Le thé comme vraie boisson : les débuts de la cérémonie du thé chinoise

Plusieurs siècles ont littéralement passé, jusqu’à ce que le thé cesse d’être considéré comme une boisson médicinale. Au VIIIe siècle, les classes les plus nobles l’ont adopté comme boisson raffinée et les premières cérémonies ont débuté.

Bien que le plus frappant de l’époque, fut le rôle qu’a eu sur le thé le poète Lu Yu. Considéré en tant que bon goûteur d’infusion, il a écrit un code du thé. Il y inscrit le meilleur type d’eau pour le préparer et à quelle température l’infusion devait être faite. Sa célébrité était tellement grande, que la préparation du thé et la cérémonie du thé chinoise ont atteint le statut d’art.

Les maisons de thé après l’époque impériale

Nous arrivons ainsi à la seconde moitié du XXe siècle. L’empire chinois est terminé et les coutumes du pays changent en raison du nouveau régime. Beaucoup de maisons de thé, où était célébrée la cérémonie du thé chinoise, ferment sur ordonnance officielle. Les familles nombreuses qui se consacraient à la culture de la plante, perdent leurs plantations et sont assignées à d’autres fonctions. La culture du thé est sur le point de disparaître en raison de son industrialisation et de sa production intensive.

Mais au cours des décennies de la fin du siècle, à partir de 1985, le gouvernement chinois s’est rendu compte de l’importance du thé et a restitué non seulement la cérémonie du thé chinoise, mais également les plantations de qualité. De la même manière qu’il a revitalisé le tourisme dans la Grande Muraille. Par conséquent, nous pouvons désormais profiter de thés importés en provenance de Chine. Comme pour beaucoup d’autres boissons, elles n’ont pas le même goût que si vous les buvez dans leur pays d’origine.

La cérémonie du thé chinoise, en quoi cela consiste?

Maintenant que vous connaissez un peu l’histoire du thé en Chine, nous pouvons parler plus particulièrement de la cérémonie du thé chinoise. Et la première chose que vous devez savoir, pour qu’il soit fait correctement, vous devez utiliser trois théières. Dans la première, on chauffe l’eau. Dans la deuxième on laisse les feuilles infuser et dans la troisième on sert le thé.

En Occident, nous passons beaucoup de temps à choisir notre thé favori, alors que nous devrions passer plus de temps à choisir les feuilles et l’eau. La tradition dit qu’il est préférable de préparer l’infusion avec de l’eau naturelle, jamais avec de l’eau distillée. Et vous devez la chauffer à 75 et 85 degrés centigrades.

Ustensiles utilisés lors de la cérémonie du thé chinoise

Les verres et la dernière théière sont chauffés dans l’eau pour que la boisson reste chaude plus longtemps.

Le responsable de la cérémonie remplira les tasses, qui n’ont pas de poignée et sont petites, seulement à la moitié. La moitié vide est remplie de sentiments positifs, tels que l’amitié et le respect.

Il y a une manière correcte de prendre les tasses et cela n’inclut pas l’utilisation de toute la paume. Vous devez utiliser les bouts des doigts, du pouce et de l’index. Pour que le récipient ne tombe pas, vous devez placer le majeur en dessous.

Prêt à voyager en Chine pour vivre cette expérience culturelle ? Contactez-nous et nous vous aiderons à préparer votre voyage.

Comments are closed.